Dans cet article nous allons voir les 6 erreurs les plus courantes que les débutants commettent dans leur montage vidéo. Mais rassurez vous, nous aussi nous les avons faites ces erreurs à nos débuts et c’est pour vous éviter de les reproduire que nous allons les détailler ici.

ERREUR N° 1 : METTRE DES PLANS BEAUCOUP TROP LONG

En fait cette erreur est directement liée au tournage, à la prise de vue. Si vous filmez un sujet ou une action pendant plusieurs dizaines de secondes, voire de minutes, sans chercher à décomposer l’action en différentes valeurs de plan, en différents angles de prises de vues, vous allez vous retrouvez au montage avec un seul plan et vous n’aurez pas le choix.

Pour éviter cela vous devez filmer en variant les angles et les valeurs de plan. Cela permet de raccourcir la séquence mais aussi de rythmer votre montage.

Il n’est pas forcement nécessaire de couper votre enregistrement pour changer d’angle ou de valeur de plan, vous pouvez le faire en une seule prise et le découpage se fera au montage.

Dans l’idéal il faut trois valeurs de plan pour chaque sujet :

  • Un plan large ou plan d’ensemble
  • Un plan serré
  • Un gros plan

La longueur moyenne d’un plan doit être de 3 à 5 secondes pour un plan fixe et de 8 a 10 secondes si c’est un mouvement de caméra. Ces valeurs sont approximatives bien sûr, un plan peut être un peu plus long si il y a de l’action, si il se passe quelque chose d’intéressant.

Voici un exemple de découpage d’un rusche en trois valeurs de plans avec un zoom que j’ai garder parce qu’il est propre et net.

 

ERREUR N° 2 :  ABUSER DES EFFETS ET TRANSITIONS GADGETS

Par pitié ! arrêter toutes les transitions en étoiles, en coeur, les pages tournées, les faux effets 3D, les cubes qui se retournent dans tous les sens, etc… Arrêter tout ça !

Vous n’avez pas besoin de ce festival d’effets pour faire des vidéos de qualité. Ne cherchez pas à montrer que vous avez un super logiciel de montage et que vous le maîtrisez à la perfection.

L’outil ne fait pas la différence, quel qu’il soit on pourra faire le même film, atteindre le même but.

Vous voulez faire de belles vidéos sous-marine ? Vous voulez vous inspirer des documentaires ou des reportages que vous voyez à la télé ou au cinéma?

Alors j’ai une question pour vous : dans quel film, dans quel documentaire à la télé ou au cinéma vous avez déjà vu ce genre d’effets ?…….

 

ERREUR N° 3 : PAREIL POUR LES TITRAGES

Le piège c’est de vouloir être original. Quelques fois l’originalité ça peut friser le mauvais goût.

Évitez les polices trop stylées ou qui datent un peu, évitez les couleurs un peu trop flashy ou qui vont pas du tout avec votre projet.

Les bons titrages sont simples et lisibles. Si vous suivez juste ces conseils croyez moi, vous allez gagner énormément en qualité et crédibilité.

 

ERREUR N° 4 : NÉGLIGER LE SON

On a toujours tendance à sous estimer le son. On croit que c’est moins important que l’image et en fait c’est tout l’inverse. La plupart des professionnels vous diront que le son c’est 50 % d’une vidéo.

Que ce soit pour la communication du message, pour faire passer des émotions, pour installer une ambiance, le son c’est hyper important.

Rien qu’en travaillant un peu plus cette partie de votre montage, vous allez être bien meilleur que beaucoup d’amateurs qui le néglige complètement.

Travaillez sur les bruitages, choisissez une musique qui accompagne et qui met en valeur vos images et vous n’aurez aucun mal à faire mieux.

 

ERREUR N ° 5 :  UTILISER DES VIDÉO DE MAUVAISES QUALITÉ

Encore une erreur qui est aussi liée à la prise de vue. Si ce sont vos images que vous montez prenez soin d’avoir choisi la bonne définition (au minimum du full HD).

Voici une règle simple à respecter : Si lorsque vous importez un rushe dans votre timeline vous êtes obligé de modifier l’échelle pour que la vidéo remplisse tout l’écran, arrêtez tout !

Ne zoomez surtout pas dans vos médias ou alors de manière extrêmement limité : 10 % ça devrait être un maximum.

 

ERREUR N° 6 :  NE PAS PRENDRE DE RECUL

Quand vous restez trop longtemps devant votre écran et que ça fait des heures que vous travaillez sur votre montage, vous n’avez plus le même regard neuf que vous aviez quand vous l’avez commencer.

A la fin de la journée vous avez les yeux comme un lapin qui a la myxomatose, le cerveau en marmelade et du coup quand vous regardez votre projet vous trouvez qu’il est génial.

Mais le lendemain matin quand vous vérifier ce que vous avez fait la veille, vous vous rendez compte qu’en fait c’est une catastrophe, et qu’il va falloir changer pas mal de choses.

Pour éviter ça aérez vous régulièrement le cerveau pendant le montage, coupez complètement même quelques minutes. Sortez prendre l’air, buvez un café, ce que vous voulez mais arrêtez votre travail.

Et puis quand vous revenez sur votre projet, vous allez voir toutes les petites erreurs que vous auriez  laisser si vous n’aviez pas pris assez de recul.

Il y a encore beaucoup à dire sur le montage bien sûr, et nous le ferons dans de prochains articles. Pour vous aider aux mieux dites nous quels problèmes vous rencontrez ou posez vos questions dans la zone commentaire ci-dessous.

Vous pouvez aussi partager cet article et lui donner une note.

COMMENT RÉALISEZ DES VIDÉOS EXCEPTIONNELLES

Recevez gratuitement ce guide qui va vous permettre d'améliorer considérablement la qualité de vos prises de vues sous-marine.