LE PROBLÈME

Lorsqu’on est plongeur vidéaste ou photographe, le rythme imposé par une palanquée peut devenir au mieux une cause de frustration et au pire un risque de se retrouver tout seul.

boulet

En palanquée, vidéastes et photographes, nous sommes de vrais boulets. On a tendance à s’attarder sur les espèces immobiles (facile à filmer) et y passer plusieurs minutes afin de les prendre sous toutes les coutures.

Faire des gros plans sur un beau chapon, une magnifique limace ou une branche de corail rouge, relève parfois de mission impossible.

 

LES SOLUTIONS

L’adaptation:

S’adapter, c’est l’attitude que vous devrez adopter le plus souvent. Les plongeurs « explorateurs » veulent voir le plus de choses possible au cours de leur immersion. De plus, le chef de palanquée a déterminer un parcours a effectuer en un temps donné et il se doit de le respecter.

En conséquence ne vous attardez pas trop sur un sujet, faites des plans courts ou en mouvement. Quand à la macro n’y pensez même pas. Utilisez au maximum les plans larges et les mouvements de caméra, soyez vigilant ne perdez pas de vue la palanquée.

La diplomatie:

Une seconde attitude va être de discuter avant la plongée avec les participants et le chef de palanquée ou le directeur de plongée.

Expliquez que vous risquez d’être un peu à la traîne. En général cela est très bien accepter et celui qui dirige la palanquée va faire en sorte que tout le monde profite au maximum de la plongée sans léser personne.

L’arme ultime va être de leur proposer de les filmer pour ensuite leur faire un petit montage souvenir que vous allez envoyer a chacun personnellement.

Cette approche a deux avantages ; d’abord tout le monde va vouloir être dans le film et ils vont êtres aux petits soins avec vous. Ensuite cela vous permet de travailler sur le thème « vidéo souvenir » si vous envisagez de vous professionnaliser.

Le luxe :

binomeAvoir un binôme qui se sacrifie et qui fait la liaison avec la palanquée. Oui je sais ! pas beaucoup de volontaires. J’ai eu la chance, au cours de certains voyages, de pouvoir compter sur une personne comme ça.

Elle était mon binôme pour tout le séjour. Sur chaque plongée elle restait a mes côtés, tout en surveillant la palanquée pour ne pas la perdre. Je peux vous assurer que c’est d’un grand confort et très sécurisant.

Une autre possibilité c’est de faire la plongée avec un vidéaste ou un photographe. Si dans le groupe il y a un plongeur équipé d’une caméra ou d’un appareil photo, demandez au directeur de plongée de vous associer en binôme avec lui. De cette façon si vous vous perdez, vous ne serez pas seul.

Vous pouvez aussi, si vous en avez les moyens, privatiser un bateau avec guide ou moniteur de plongée qui va vous emmener sur les sites les plus propices. Mais là, c’est le grand luxe !

L’autonomie :

La meilleure solution c’est évidemment l’autonomie. Mais pour cela il faut avoir un niveau de plongée qui vous permet d’être autonome.

Vous pourrez ainsi gérer votre plongée avec votre équipier comme bon vous semble (tout en respectant les consignes du directeur de plongée bien sûr).

Si c’est un vidéaste ou photographe, tant mieux. Sinon il faudra gérer avec lui les mêmes conditions qu’avec une palanquée, mais c’est beaucoup plus simple avec une seule personne. Là encore il faut user de diplomatie et vous pouvez lui proposer de lui faire un petit film souvenir…

En matière d’autonomie on peut aller encore plus loin ; plonger hors structure en toute indépendance. Pour cela il faut:

  • Tout le matériel
  • Trouver un binôme du même niveau (N3 minimum de préférence)
  • Avoir un bateau (pas indispensable mais c’est mieux)

Avec Thierry nous sommes entièrement équipés et nous faisons quelquefois des plongées ensemble en partant du bord car nous n’avons pas de bateau.

Pour conclure, n’oubliez jamais qu’avant d’être vidéaste ou photographe, vous êtes plongeur avec tous les impératifs de sécurité et de respect (du milieu et des autres plongeurs) que cela impose.

Si cet article vous a plu vous pouvez le partager et lui donner une note.

Posez vos questions ou faites nous part de vos expériences dans la zone commentaire ci-dessous.

COMMENT RÉALISEZ DES VIDÉOS EXCEPTIONNELLES

Recevez gratuitement ce guide qui va vous permettre d'améliorer considérablement la qualité de vos prises de vues sous-marine.

oui je veux recevoir le guide